Tokyo majin gakuen kenpuchou


 

http://tokyomgk.free.fr/images/wallpaper/wall3.jpg

 

Saison 1

 

épisodes: 14

 

résumé Animeka

 

Tokyo, ville où la violence règne. Mais parmi tous les meurtres commis, certains sortent de l’ordinaire. Un monstre qui s’improvise marionnettiste en contrôlant des zombies apparaît. Tuant de plus en plus d’humains en les déshydratant totalement, il finit par contrôler une véritable armée de morts-vivants. Seuls pour éradiquer cette menace, un groupe d’étudiants victimes d’insomnies et aux pouvoirs surnaturels entrent alors en scène. Monstres, magiciens et spécialistes en arts martiaux se combattent alors dans une lutte aux frontières de la mort…

 

Saison 2 en cours

 

épisodes: 12

 

Résumé Animeka:

 

Alors que le précédent combat est encore présent dans les pensées de Hiyuu et de ses amis, ceux-ci doivent faire face à une nouvelle menace. En effet, un groupe d’assassins se faisant appelé « les épées dansantes » sort de l’ombre. Constitué de personnes ayant réussi à éveiller leur pouvoir, ces derniers se disent combattre pour la justice en éliminant les personnes corrompues par le mal. Ayant Hiyuu, Kyouichi et le reste de la bande sur leur liste noire, les affrontements entre les deux camps sont inévitables. Alors que pour certains, de douloureux souvenirs du passé refont surface, d’autres voient la porte des Enfers s’ouvrir à leurs pieds. La fuite étant impossible, l’envie de protéger ceux qu’ils aiment réveille le pouvoir endormi en eux et dévoile leur vraie force. Reste à savoir s’ils arriveront à la contrôler et si celle-ci sera suffisante pour abattre leurs adversaires.

 

Baka Rouge: J’ai bien aimée cette série et j’ai eu un coup de coeur pour Kyouichi. J’adore ce perso. emoticone

 

Baka Bleu: Moi aussi… Et puis Hiyuu il est trop bien avec sa capuche

 

0 commentaire à “Tokyo majin gakuen kenpuchou”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



A la santé du colonel |
Tribulations Burlesques |
betyboop |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | bonheur
| tousdeonepiece
| PETER PAN ET l'HUMOUR